Peut-il être envisagé que l’équipe des médiathèques puissent travailler en se répartissant du lundi au samedi ?

  ■  Publié le 07.05.2020

L’ouverture un jour supplémentaire va engendrer des frais supplémentaires (ménage et gardiennage) sans pour autant une offre de service public plein et entière. La superficie des locaux et la non réouverture immédiate au public, la non reprise d’activité des agents affectés à 100/100 en service public, les temps partiels, les agents en ASA et télétravail […]

L’ouverture un jour supplémentaire va engendrer des frais supplémentaires (ménage et gardiennage) sans pour autant une offre de service public plein et entière. La superficie des locaux et la non réouverture immédiate au public, la non reprise d’activité des agents affectés à 100/100 en service public, les temps partiels, les agents en ASA et télétravail font que le travail des agents en présentiel devrait pouvoir être organisé dans le respect des distances barrière ce qui ne justifie pas une extension de l’amplitude hebdomadaire.