Les compétences

Val d'Europe agglomération  ■  Publié le 28.03.2017

Depuis le 1er janvier 2016, le nom et les compétences de notre territoire ont changé. Le SAN du Val d'Europe s'est transformé en Val d'Europe agglomération. Quatrième secteur de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, l'agglomération regroupe les mêmes communes sur le même territoire, à savoir Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny le Hongre et Serris. Elle s'est vue attribuer de nouvelles compétences obligatoires, optionnelles et facultatives :

Les compétences de Val d’Europe agglomération

La communauté d’agglomération exerce en lieu et place des communes membres


Urbanisme

Au travers de l’élaboration du schéma de cohérence territoriale, des plans locaux d’urbanisme, des zones d’aménagement concerté et des lotissements de plus de 30 logements, Val d’Europe agglomération s’est doté des outils nécessaires pour un développement urbain de qualité, une offre d’habitat diversifiée et adaptée, un environnement naturel préservé et une architecture soignée.

Elle s’est en outre attaché à valoriser le patrimoine existant pour faire du Val d’Europe un ensemble urbain équilibré respectueux de l’identité des communes et de ses habitants.


Construction des équipements publics

Pour répondre au développement de l’urbanisation et à l’arrivée continuelle de nouveaux habitants, Val d’Europe agglomération finance et construit de nombreux équipements publics : bâtiments administratifs, groupes scolaires et centres de loisirs, haltes-garderies, crèches, équipements sportifs, centres socio-culturels… Lorsque la construction est achevée, si l’équipement n’a pas d’usage intercommunal, il est rétrocédé à la commune qui en assure alors le fonctionnement.


Développement économique et soutien à l’emploi

Val d’Europe agglomération participe activement à l’animation et à la diversification du tissu économique local. Elle accueille les entreprises et les aide dans leur choix d’implantation, accompagne les créateurs d’entreprises et gère un espace d’activités dédié aux jeunes sociétés.

En partenariat avec Pôle emploi, elle organise des actions et des animations à destination des demandeurs d’emploi et entreprises dans le cadre de leurs recherches.


Déplacements

En collaboration avec le Syndicat Intercommunal des Transports et les principaux partenaires publics, Val d’Europe agglomération réalise les réseaux et les infrastructures nécessaires à la desserte du territoire : gares routières, parc de stationnement régional, transports collectifs. Val d’Europe agglomération s’est également associé à la RATP pour la construction de la gare RER du centre urbain.

Objectif pour les prochaines années : développer les liaisons douces (vélo, roller, marche à pieds) entre les différents pôles urbains afin de permettre un accès facile et protégé aux équipements et services du secteur.


Création et gestion des réseaux d’eau potable, d’eaux usées et pluviales

De sa distribution à son épuration, l’eau est une préoccupation quotidienne. Depuis 1987, l’agglomération n’a cessé de moderniser les différents réseaux d’eau potable, d’eaux usées et pluviales qui s’étendent sur près de 200 km et qui desservent les cinq communes du secteur, habitants et entreprises.

On ne trouve pas de châteaux d’eau sur le Val d’Europe, ceux-ci ayant été remplacés par deux usines de surpression de haute technologie (télégestion, automatisation…).

Pour permettre la collecte des eaux de pluie, Val d’Europe agglomération a créé plus d’une trentaine de bassins d’eaux pluviales qui, par leur aménagement paysager, participent également à la qualité de l’environnement.

Les rus (19 km) et les bassins sont entretenus par les services de Val d’Europe agglomération, et de nombreux prélèvements permettent de veiller à la qualité de l’eau.


Entretien des espaces publics et collecte des ordures ménagères

Val d’Europe agglomération a en charge l’entretien de nombreux espaces publics. Ces prestations de haut niveau (interventions fréquentes, normes de taille, d’arrosage…) font de l’environnement du Val d’Europe un atout essentiel pour la qualité de vie des habitants et l’accueil des entreprises.

Il s’agit essentiellement :

  • de l’entretien des espaces verts (77 ha de gazon, 4,5 ha de massifs d’arbustes, plus de 8 000 arbres et 5,4 ha de merlons autoroutiers)
  • de l’entretien des bassins (suivi écologique et analyses bactériologiques, ramassage des déchets, entretien des rus)
  • de la propreté urbaine (84 km de voirie, mobilier urbain, service hivernal de salage)
  • des gares routières (nettoyage des quais et des abribus)
  • de l’entretien de l’éclairage public
  • de l’entretien de la voirie.

Soutien de la politique sociale, culturelle et sportive

En matière de politique sociale, culturelle et sportive, Val d’Europe agglomération construit les équipements publics nécessaires au développement d’une vie sociale dense et diversifiée (salles de spectacles et médiathèques, équipements sportifs, centres de loisirs…).

En matière sociale, Val d’Europe agglomération a mis en place un RAM (Réseau d’Assistantes Maternelles) et joue un rôle moteur dans la recherche de solutions innovantes pour répondre à la forte demande de garde d’enfants sur le secteur.

La politique culturelle s’appuie sur des grands projets ainsi que sur des actions de proximité vers la population : participation à la Fête de la Musique, organisation de la Fête des associations, etc.

Val d’Europe agglomération est également présent auprès des plus jeunes par les cours d’anglais et le RASED dans les écoles.

Dans le domaine sportif : vacances jeunes, interventions sportives en milieu scolaire, cross scolaire, Fête du sport…
Objectif : proposer aux jeunes des activités variées pendant les vacances scolaires et les initier à de nouvelles disciplines sur le temps scolaire.

Val d’Europe agglomération soutient également les associations dans le cadre de manifestations exceptionnelles.


Mise en oeuvre d’un réseau communautaire de médiathèques

Mis en oeuvre et financé par Val d’Europe agglomération, le Réseau des médiathèques entend à la fois proposer des services de proximité avec des médiathèques situées au coeur des communes, et offrir aux étudiants et chercheurs, un outil de travail incomparable avec la Médiathèque du Val d’Europe dans le centre urbain.

 


Rapport d’activité 2014